Français - French


 
Dépliants
 
Pour voir une copie de mes dépliants, cliquez les liens ci-dessous: 

 


 

LE TRAIN LÉGER À ORLÉANS

 

OTTAWA – Aujourd’hui, la Ville d’Ottawa recommande que l’extension du Train léger à Orléans prenne place dans la deuxième période du plan pour le train léger.

«Ceci est une nouvelle excitante pour Orléans, puis la ville d’Ottawa,» dit Blais. «Un système ferroviaire complètement intégré pour la ville entière est le futur du transport en commun à Ottawa et c’est ainsi une autre étape importante à la réalisation de cet objectif.»

Le 13 juillet 2011, le conseil municipal a adopté une résolution présentée par le conseiller Blais qui disait: on demande au personnel d’évaluer pleinement la faisabilité et la priorité relative des investissements dans le transport en commun rapide à l’est de la ville, et envisager une option permettant d’offrir aussitôt que possible un service de transport en commun rapide sur rail en direction d’Orléans, conformément au modèle d’abordabilité établi dans le Plan financier à long terme (PFLT) de 2011 en matière de transport en commun, et que ce travail serve de base à la mise à jour du Plan directeur des transports.

«C’était la première fois que le conseil municipal avait dit que nous devrions chercher à trouver des moyens d’apporter la TLR à Orléans plus tôt que tard.» ajoute Blais. 

« On me demande toujours si j’appui l’option de la 174 ou du corridor Innes. Ma réponse est toujours la même, l’option qui amènera le train léger dans notre communauté le plus rapidement possible est mon option préférée. Je suis convaincu que la Chambre des commerces d’Orléans ainsi que la communauté des affaires partageront avec enthousiasme cette nouvelle » a indiqué Monette. « Avec l’annonce récente pour l’arrivée d’emplois, je suis fier d’annoncer qu’Orléans est ouvert aux affaires. »

Selon les données sur les déplacements les plus récentes et complètes de la Ville d'Ottawa, la répartition modale pour le transport en commun d'Orléans au centre-ville d'Ottawa est de 64 %. Cela représente la répartition la plus élevée vers le centre-ville pour l'ensemble des communautés d'Ottawa.

Étant donné qu'Ottawa affiche la répartition modale la plus élevée pour le transport en commun en Amérique du Nord dans la catégorie des villes de taille moyenne comptant environ un million d'habitants, il est probable que le taux de 64 % d'Orléans représente la plus grande répartition modale de la banlieue au centre-ville en Amérique du Nord, pour une ville de cette taille.

«Les résidents d'Orléans et Cumberland méritent TLR dans notre communauté’, dit Blais. ‘L'engagement des communautés au transport en commun est reconnu par l'investissement dans l'extension de la TLR à Orléans.»

Le plan directeur des transports recommande un corridor au long de la route 174 pour apporter la TLR au cœur d'Orléans.

«La TLR peut être un point tournant pour Orléans», dit Blais. «Non seulement va-t-il rendre le trajet d’Orléans au centre-ville plus rapide et plus confortable, mais ceci donnera à Orléans un énorme potentiel pour le développement économique apportant des emplois de qualité et bien rémunérés à Orléans.»

De plus, en établissant la TLR à côté de l'autoroute 174, il donne la possibilité éventuelle d’élargir la 174 avec une modification mineure des voies d’autobus existantes, qui ne seront plus nécessaires une fois que la TLR sera construite.

 

Facts:

Orléans représente la plus grande communauté en banlieue d'Ottawa.

40 % de l'expansion urbaine se produit dans le quartier de Cumberland.

Effectuant 35 % de ses déplacements par transport en commun, la population d'Orléans représente le plus grand nombre de passagers dans toutes les communautés de banlieue et dépasse la moyenne de la Ville de 20 %.

Avec 64% des utilisateurs de transport en commun, il est cru qu’Orléans a la plus haute répartition modale en Amérique du Nord

De toutes les communautés de banlieue, Orléans affiche la plus faible croissance d'emploi prévue et le plus faible taux d'emploi par foyer.

 

-30-

 

Map of Orleans